Aller au contenu principal

Valognes, Aurélie (1983-....)

couverture du document
Disponible
Editeur :
Mazarine
livreDisponible (1)
Brigitte, une jeune retraitée, profite pleinement de sa nouvelle liberté en multipliant les activités.
couverture du document
Disponible
Editeur :
Mazarine
livreDisponible (1)
À l'école, il y a les bons élèves… et il y a Gustave.  Depuis son radiateur au fond de la classe, ce jeune rêveur observe les oiseaux dans la cour, ou scrute les aiguilles de la pendule qui prennent u
couverture du document
Disponible
Editeur :
Éditions Libra diffusio
livreDisponible (1)
À l'école, il y a les bons élèves... et il y a Gustave. Le garçon aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, malheureusement ce sont surtout les convocations du directeur qu'il collectionne.
couverture du document
Disponible
Editeur :
Editions Libra Diffusio
livreDisponible (1)
Non-dits, sujets sensibles, vieilles rancunes et mauvaise foi transforment un dîner de fête familial convivial en un règlement de comptes en bonne et due forme.
couverture du document
Réservable
Veuillez vous connecter pour réserver
Editeur :
Fayard
livreRéservable(1)
Entre une mère et sa fille, l'amour reste toujours fragile.
couverture du document
Disponible
Editeur :
le Livre de poche
livreDisponible (1)
Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ?
Avis
Je vous ai trouvé l'antidote à la morosité, le roman anti-déprime ! Comme dans ses précédents romans, Aurélie Valognes parvient à nous faire entrer dans une petite bulle de bonheur grâce à une histoire simple avec des personnages hauts en couleur, attachants voire même parfois caricaturaux... et qu'est ce que cela fait du bien !
Valérie
couverture du document
Disponible
Editeur :
Mazarine
livreDisponible (1)
Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens.
couverture du document
Disponible
Editeur :
Mazarine
livreDisponible (1)
1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l'été. Pour toujours. Il n'a pas prévu ça.