Aller au contenu principal

Mey, Louise

couverture du document
Disponible
Editeur :
Editions du Masque
livreDisponible (1)
Sandrine, la trentaine, déteste son corps en surpoids et sa personnalité qu'elle trouve insignifiante, dévalorisation de soi héritée de son éducation par un père sexiste qui n'a eu de cesse de l'humil
Avis

Petite Sale est le lauréat du PPF 2023, le premier Prix Polar de Feyzin organisé par la médiathèque.

Les participants ont énormément apprécié la plume immersive et précise de Louise Mey.

L’atmosphère noire et lourde de cette campagne des années soixante, qui paraît avoir quarante ans de retard sur le reste de la France, marque le lecteur. Les descriptions réalistes et nuancées de la psychologie des personnages habitent le roman, ainsi que le déroulé de l’enquête via la narration double de Catherine et du jeune enquêteur parisien, qui introduit de nombreuses fausses pistes toutes aussi crédibles les unes que les autres.

Les lecteurs ont aimé la pertinence et la justesse de cette société rurale vivant sous l’emprise d’un propriétaire terrien tout-puissant, tout comme la domination masculine qui imprègne tous les aspects de la vie des femmes du roman.

Les jurés du PPF

couverture du document
Disponible
Auteurs :
Editeur :
Le Masque
livre numérique sur liseuseDisponible (1)
Février 1969. Pauvre et taciturne, Catherine travaille dans un domaine fermier pour un homme riche.
couverture du document
Disponible
Editeur :
Editions du Masque
livreDisponible (1)
Sandrine, la trentaine, déteste son corps en surpoids et sa personnalité qu'elle trouve insignifiante, dévalorisation de soi héritée de son éducation par un père sexiste qui n'a eu de cesse de l'humil
Avis

Petite Sale est le lauréat du PPF 2023, le premier Prix Polar de Feyzin organisé par la médiathèque.

Les participants ont énormément apprécié la plume immersive et précise de Louise Mey.

L’atmosphère noire et lourde de cette campagne des années soixante, qui paraît avoir quarante ans de retard sur le reste de la France, marque le lecteur. Les descriptions réalistes et nuancées de la psychologie des personnages habitent le roman, ainsi que le déroulé de l’enquête via la narration double de Catherine et du jeune enquêteur parisien, qui introduit de nombreuses fausses pistes toutes aussi crédibles les unes que les autres.

Les lecteurs ont aimé la pertinence et la justesse de cette société rurale vivant sous l’emprise d’un propriétaire terrien tout-puissant, tout comme la domination masculine qui imprègne tous les aspects de la vie des femmes du roman.

Les jurés du PPF

couverture du document
Réservable
Veuillez vous connecter pour réserver
Editeur :
Éditions du Masque
livreRéservable(1)
Février 1969. Pauvre et taciturne, Catherine travaille dans un domaine fermier pour un homme riche.
Avis

Petite Sale est le lauréat du PPF 2023, le premier Prix Polar de Feyzin organisé par la médiathèque.

Les participants ont énormément apprécié la plume immersive et précise de Louise Mey.

L’atmosphère noire et lourde de cette campagne des années soixante, qui paraît avoir quarante ans de retard sur le reste de la France, marque le lecteur. Les descriptions réalistes et nuancées de la psychologie des personnages habitent le roman, ainsi que le déroulé de l’enquête via la narration double de Catherine et du jeune enquêteur parisien, qui introduit de nombreuses fausses pistes toutes aussi crédibles les unes que les autres.

Les lecteurs ont aimé la pertinence et la justesse de cette société rurale vivant sous l’emprise d’un propriétaire terrien tout-puissant, tout comme la domination masculine qui imprègne tous les aspects de la vie des femmes du roman.

Les jurés du PPF

couverture du document
Réservable
Veuillez vous connecter pour réserver
Editeur :
Éditions du Masque
livreRéservable(1)
Février 1969. Pauvre et taciturne, Catherine travaille dans un domaine fermier pour un homme riche.