Aller au contenu principal

Castillon, Claire (1975-....)

couverture du document
Disponible
Editeur :
B. Grasset
livreDisponible (1)
On connaît la chanson. En voici les couplets. En 36 nouvelles, les personnages de Claire Castillon parlent d'eux-mêmes.
couverture du document
Disponible
Editeur :
l'École des loisirs
livreDisponible (1)
Je m'appelle Lilas Fleury, j'ai onze ans, j'entre en sixième et je ne suis plus un bébé.
couverture du document
Disponible
Editeur :
Éditions de l'Olivier
livreDisponible (1)
Tamara s'est réfugiée auprès de Claude, un médecin prêt à lui offrir une existence confortable si elle accepte de devenir l'épouse modèle dont il a toujours rêvé.
couverture du document
Disponible
Editeur :
Flammarion jeunesse
livreDisponible (1)
"Je l'appelle Apothéose parce qu'il n'y a aucun prénom logique à lui mettre sur le visage. Je la klaxonnerai avec ma tête jusqu'à ce qu'elle se retourne.
couverture du document
Disponible
Editeur :
Gallimard
livreDisponible (1)
River, c'est ma soeur. Ma soeur en moche, ma soeur en noir, ma soeur qui n'a rien à voir avec moi. On partage la même chambre, on respire le même air, mais je la plains et je m'en veux.
couverture du document
Réservable
Veuillez vous connecter pour réserver
Editeur :
Gallimard jeunesse
livreRéservable(1)
Avant, la seule chose qui comptait, en âge, c'était celui du fond des verres. Et plus on était vieux, plus on était joyeux. Avant, je n'avais pas remarqué que mes parents étaient deux vieillards.
Avis

 Écrit du point de vue de l'enfant, ce roman présente sans détour le mécanisme affreusement insidieux qui conduit un homme à prendre le pouvoir sur un enfant .

Un roman percutant, à la fois cru et assez vertigineux.

Un livre pour sauver des vie. Tout simplement ( Cf : postface du livre, Docteur Béatrice Gal )

Valérie

couverture du document
Disponible
Editeur :
Gallimard
livreDisponible (1)Nouveauté
Dans la tête d'une enfant sous l'emprise d'un pédophile: un roman vertigineux et cru, porté par le talent magistral de Claire Castillon. « Tu es fermée comme une outre, me dit maman.