Tous les coups de coeur

5
Moyenne: 5 (1 vote)
Cette histoire d’amour n’est pas aussi « cliché » qu’on l’imagine. L'auteure a su faire de son histoire un véritable moment de bonheur pour le lecteur.
Valérie
0
Pas encore de votes

Je suis toujours très admiratif de voir des jeunes de 16, 17, 18 ans qui, par passion pour la littérature, se lancent dans l’écriture de romans. Quand, en plus, ces jeunes auteur.e.s sont des usager.e.s fréquent.e.s de la médiathèque, j’en suis d’autant plus soufflé. C’est le cas de Coraline Rausch qui, à 17 ans, a écrit en collaboration avec Andrea Marin son premier roman, Sœurs spéciales. Ora et Lya sont deux amies d’enfance vivant leur vie d’étudiantes au lycée Flaubert en toute simplicité. Mais leur routine va basculer le jour où elles vont se découvrir chacune des aptitudes surnaturelles. Une quête dangereuse et vitale va alors s’amorcer pour les deux jeunes dans un monde où l’on ne sait plus à qui se fier et où le danger guette à tout moment. Un premier roman plein de bonnes choses, vivement la suite !
Tom

0
Pas encore de votes

Un délicieux mélange de fantasy et de science-fiction et une intrigue au rythme effréné qui ne manqueront pas de maintenir le lecteur en haleine !
Valérie

0
Pas encore de votes
Avorton lourdement handicapé par un squelette friable, une toute petite taille, Miles Vorkosigan est le héros génial et un peu fêlé d'une longue série de romans et nouvelles. Victime de violents préjugés, primesautier, d'une effroyable vivacité et doté d'un coeur bien plus grand que son corps, Miles est un compagnon attachant, un ami imaginaire que nous sommes heureux de côtoyer. Plusieurs des protagonistes de la saga souffrent de handicaps physiques ou psychologiques sévères. Leurs motivations et leurs actions sont partiellement basées sur ces souffrances. Le handicap est au coeur de l'oeuvre. Et c'est à mon sens ce qui élève la Saga Vorkosigan au delà du simple divertissement : sous des apparences de légèreté, Lois McMaster Bujold aborde un sujet grave. Divertissante, la saga Vorkosigan ? Oui. Gratuite ? Non, certainement pas.
Virginie
0
Pas encore de votes
Les aventures de Flore m'ont captivée et ce, bien plus que je ne le pensais ! En effet, bien que le scénario soit assez classique et très attendu, j'ai été conquise par ce que j'ai lu. C'est surtout dû au style léger de l'auteure qui n'hésite pas à faire de l'humour, que ce soit à travers les dialogues ou grâce à quelques scènes burlesques. Si vous aimez la Chick-Lit ou bien les plumes simples, pleines de fraîcheur et féminines, alors vous devriez être conquis(e).
Valérie
0
Pas encore de votes

Les best-lenders, ce sont les best-sellers des bibliothèques : ces œuvres qui ne sont jamais en rayon tant elles sont appréciées des lecteurs. « Le chardon et le tartan » fait partie de ces phénomènes de la médiathèque. Il sort plus de 10 fois par an, ce qui n'est pas rien pour un pavé de 650 pages ! Sur ce roman, bibliothécaires et lecteurs tombent (presque) toujours d'accord : les aventures de la très moderne Claire Beauchamp dans l’Écosse du 18e siècle ne laisse personne indifférent, pas plus que les rudes highlanders à kilt qu'elle côtoie...
Virginie

0
Pas encore de votes

Un très beau thriller psychologique. Une intrigue tissée comme une toile d’araignée. Magnifique. À découvrir.
Honorine

0
Pas encore de votes

Quatre nouvelles policières écrites par quatre auteurs français, dont Gaëlle Perrin-Guillet, une auteure reçue en avril 2018 à la Médiathèque dans le cadre de Quais du polar, pour son roman, Soul of London. Ces quatre nouvelles peuvent jouer un rôle de  « porte d’entrée » dans la littérature policière.  Et quant aux amateurs de polars, ces  nouvelles sont des friandises  à déguster, sans modération.
Honorine

0
Pas encore de votes

Margaret Atwood est d'une effroyable lucidité. Tous ses romans, même paraissant être « d'anticipation », sont basés sur des faits existants ou ayant existé. Dans La servante écarlate, le quotidien de la narratrice, Defred, nous enserre tel un étau. Sans perspective autre que sa vie monacale, privée de liberté jusqu'à son propre prénom, parce qu'elle appartient désormais à Fred, Defred est à la fois témoin et victime d'une société dans laquelle les hommes violent rituellement les femmes fertiles au nom de la survie de l'espèce. On ressort épuisé de cette pourtant courte lecture, parce que, tout comme la narratrice, on a manqué d'oxygène. Un lent et inexorable étouffement, plus percutant qu'un long discours. Roman adapté en série télévisée (The Handmaid's Tale, 2017).
Virginie

0
Pas encore de votes

Cazaril, ancien officier brisé par des années comme prisonnier sur les galères, cherche refuge dans une noble maison qui l'accueille chaleureusement. Il devient secrétaire d'Iselle, dont le frère est héritier du trône de Chalion. Secrétaire, conseiller, protecteur, et enquêteur à l'occasion, Cazaril redécouvre les chausse-trappes de la cour et tente de préserver la vie et l'avenir de sa protégée. Fidèle à son habitude (voir la Saga Vorkosigan), Lois McMaster Bujold nous régale de personnages cassés par la vie, si attachants qu'ils en deviennent nos amis imaginaires, dans un récit de fantasy qui fait la part belle aux intrigues politiques, aux conflits religieux et aux rebondissements. Un authentique moment de félicité.

Virginie

5
Moyenne: 5 (1 vote)

Sans pathos, mais infiniment touchant. Un très beau premier roman. Une belle ode aux femmes, à leur courage, à leur espoir, à leur force.
Valérie

0
Pas encore de votes

Deux ados, orphelins. Deux demi-frères aux destins tragiques. L'un va connaître la rédemption, malgré tout. Tandis que l'autre va s'enfoncer dans la voie qui va le détruire. C'est un thriller passionnant avec une intrigue à rebondissements et qui vous emporte...
Honorine